Jacques 2,1-13

Jacques 1
26 Si quelqu’un croit être religieux et ne sait pas maîtriser sa langue, il se trompe lui-même : sa religion ne vaut rien.
27 Voici ce que Dieu, le Père, considère comme la religion pure et authentique : prendre soin des orphelins et des veuves dans leur détresse, et se garder de toute tache due à l’influence de ce monde.

« Est-ce que ta religion sauve ton âme ? …Non ? Tu n’es pas sûr ? Alors, Jacques te dit : elle est sans valeur, elle ne vaut rien ! » (1,26)
Suis-je sauvé, ou je vis encore dans une sorte d’illusion nécessaire dans un monde sans réelle espérance ?